Dîner du 19 novembre 2018

 

 

 

 

 


Trésors du Nord : Civilisation, histoire, familles et innovations des Flandres et du Nord en particulier

Dîner d’automneLe lundi 19 novembre 2018 à 19h30Princesse Alain Murat,
née Véronique de Chabot-Tramecourt,
historienne


Mère de 4 enfants, grand-mère de 9 adorables petits enfants,
elle étudia à la Sorbonne Paris I, l’Histoire, la Géographie et l’Anglais,
mémoire de Maîtrise puis Doctorat sous la direction du Professeur Goubert.
Professeur à Mortefontaine, assistante à l’Université de Lille,
spécialiste du droit féodal, elle enseigna l’histoire des institutions
à la faculté de droit de Lille III, chargée de conférences
à l’Université de Louvain, Conférencière internationale :
Canada, Belgique, Luxembourg etc…
Elle participa à l’écriture de scénarios de Son et Lumières : le Puy du Fou
(Ier texte), Fressin, la fête des rats à Arras, la joyeuse entrée
de Charles Quint à Lille etc… 
Membre de la commission
des monuments Historiques à Arras pendant 20 ans. 
Créatrice du Musée d’arts et traditions populaire : le Tradiscope à Beaufort Blavincourt, qui accueillait les classes vertes des villes : Lille et Paris afin qu’ils découvrent la vie à la campagne , proche de la nature. En 1996, elle décide de prendre sa retraite à demi-solde
comme la loi autorise les fonctionnaires à cette époque,
et avec son époux le Prince Alain Murat, ils partent sur les terres
des Murat confisquées par les communistes en 1920, en Géorgie,
au bord de la mer noire dans l’ancienne Colchide, Pays de la Toison d’Or.
Là elle aide ces populations pauvres en faisant venir 8 containers d’aide humanitaire, puis elle crée une école francophone (200 élèves en 2018.)
et depuis 5 ans elle sauve de la ruine le Château Chkadouache
où vécut son beau père jusqu’à l’âge de 18 ans.
Sa passion de l’écriture ne l’a jamais quittée : 14 livres écrits,
les derniers sur the book edition.com : la Saga des Murat du Caucase
(3 tomes), la Saga des Chabot (2 tomes) Nino , Violette, des romans.

« Des Tramecourt en Artois, lignée chevaleresque aux rois de Georgie »

Tramecourt est un village d’Artois dont une famille illustre porte le nom.
Ce ne sont pas des Princes du sang, ce ne sont pas des manants, ce sont
des Artésiens, fidèles à leur Dieu et à leur suzerain qu’il soit Duc de Bourgogne,
l’archiduc d’Autriche, Roi d’Espagne, ou Roi de France.
Cette famille s’illustra lors de la 3ème croisade : Renaud de Tramecourt
paya la rançon de Raoul de Soisson , frère du Roi Philippe Auguste,
lequel était prisonnier des infidèles devant Saint Jean D’Acre. En récompense,
le Roi leur donna des armes : la croix ancrée noire sur fond d’or.
Collard de Tramecourt, suivit Robert d’Artois, son suzerain, lors de la 8ème croisade,
il mourut, comme son Roi, devant Tunis en 1270. Puis le XIVème siècle, la guerre
contre les anglais : Antoine de Tramecourt est prisonnier à Crécy en 1346,
il doit vendre beaucoup de ses biens pour payer la rançon, puis c’est Azincourt,
le Seigneur d’Azincourt est Jean de Tramecourt, la bataille a lieu sur leurs terres,
3 Tramecourt sont tués, puis l’Artois devient inféodée au Duc de Bourgogne,
les Tramecourt sont dans leurs armées contre les anglais, puis les Bourguignons
s’allient aux anglais contre les français, les Tramecourt ne suivent pas
ils s’exilent, puis les bourguignons s’allient aux français contre les anglais,
alors là, les Tramecourt reprennent du service dans les armées
du Duc de Bourgogne, puis de Charles Quint, puis de Philippe II d’Espagne.
Lorsque l’Artois devient française, ils restent au service des Habsbourg,
ce qui leur coute leurs biens, confisqués par Louis XIV, furieux. Mais le temps passe,
les Tramecourt reprennent du service dans les armées de Louis XV puis de Louis XVI.
Pendant les troubles de la Révolution française,
ils sont soit dans l’armée des Princes, soit à Malte.
Au XIXème siècle ces gentilshommes campagnards sont des collectionneurs avertis,
ils parcourent l’Europe pour acheter un ivoire ou un manuscrit.
Au XXème siècle le nom s’éteint : Victor meurt de la tuberculose
à 20 ans, deux filles jeanne (Jeanne) et Louise sont les dernières de cet illustre nom.
Jeanne épouse Guillaume Comte de Chabot, ils ont 2 fils : l’aîné Pierre,
chef de nom d’armes de la Maison Chabot, le cadet, Robert,
hérite de Tramecourt et reprend le nom le 21 Mai 1926, créant
une nouvelle branche de la Maison Chabot : les Chabot-Tramecourt,
dont je suis. En 1944: c’est la tragédie : Robert et ses 2 fils meurent
à cause de la barbarie nazie. »
Véronique Murat.

En deuxième partie, la Princesse nous évoquera
la passionnante histoire des Princes Murat en Georgie.
_________________________________________

La soirée aura lieu dans les salons de Beaumont
du Cercle de l’Union Interalliée donnant sur les jardins

     
n° 33 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8ème arrondissement de Paris.
_________________________________________

Pour le dîner du 19 novembre 2018

_________________________________________ 

CLÔTURE DES INSCRIPTIONS LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 2018 à 24 heures.
Le prix des soirées et des dîners est fixé à
120 euros TTC par personne ;  
220 € pour un couple. Prix jeunes ( – 30 ans) : 90 €
SOIT PAR CHÈQUES, SOIT PAR PAIEMENT EN LIGNE

Rédigez vos chèques à l’ordre « Le Paris du Nord »
et adressez les à : « Le Paris du Nord » – Thierry Prouvost
52, rue de Bourgogne, 75007 Paris

TENUE DE SOIRÉE
Habit (conseillé) smoking et robe longue

AUCUN PAIEMENT SUR PLACE.

ces dîners sont ouverts à tous, même non nordistes ;
les sujets exposés sont sur le Nord et les Flandres.

Venez nombreux, prévenez vos amis et proches.
Venez faire découvrir les racines aux plus jeunes générations.

Les dîners commencent tôt pour éviter les départs tardifs,
L’apéritif dure de 19h30 à 20h45.

Une grande  » photo de famille  » sera réalisée avant de passer à table.
Une tombola sera organisée pour les travaux
de restauration du chateau Chkadouache.

__________________________________________

Quelques futurs sujets abordés :
Les  Mulliez
Van der Weyden
Secrets de Bruges
La contre-Réforme
La fondation Masurel
Le catholicisme social
Marguerite Yourcenar
Le peintre Jan van Eyck
L’ordre de la toison d’Or
André  Malraux le nordiste
Vers  les  textiles  innovants.
Commandant   Louis   Bossut
L’art   flamand  de  la  dentelle
L’art   bourguignon   en    Flandre
Vision  internationale  des  nordistes
Les Manufactures Royales du Dauphin
Le Royaume  de la tapisserie flamande
Le rayonnement des ducs de Bourgogne
Souvenirs    d’experts    et   collectionneurs
Exposition    internationale   de   Roubaix 1911
Miniaturistes    du  Roi  :  les    van    Blarenberghe
Ogier de Busbecq introduit les tubéreuses en occident
François  Guermonprez,  scientifique  et chrétien  engagé.
Mécène  et collectionneur  des Lumières :  Charles  Lenglart
Trois géants   des Flandres  :  de Gaulle,  Yourcenar et  Malraux


__________________________________________

Reportages sur nos derniers dîners

LPN-events

_________________________________________

Président – Fondateur: Thierry PROUVOST
52, rue de Bourgogne, 75007 PARIS
Tél : 06.85.90.82.56 – Email : tprouvost@pourvouslesprinces.com
Secrétaire Générale : Chantale PROUVOST Trésorier : Marc OSMONT D’AMILLY


 

r